Chroniques Terriennes : Willy se raconte des histoires

Pure fiction ou fiction pure, au choix !!!!
C’est juste l’histoire de Willy, petit garçon espiègle, joyeux et heureux dont les bêtises ou les taquineries sont vite pardonnées et oubliées. Qui est Willy ? Que fait-il ?

Chroniques terriennes
Willy aime se raconter des histoires et en raconter à Mannix, son copain.

Willy a 5 ans et une sœur plus âgée Violetta, 15 ans. Il s’épanouit au sein d’une famille aimante et bienveillante, joyeuse et drôle. Willy, petit garçon attachant, capte le monde qui l’entoure sans crainte. Il se sent aimé et protégé, même s’il lui arrive quelques mésaventures sans conséquences avec Violetta qu’il taquine un peu trop souvent, à son goût à elle. Willy ne renonce jamais à la faire enrager dès qu’il la voit très occupée à ses devoirs ou à regarder son émission de télévision préférée !

Chroniques terriennes
La maman de Willy

Willy, du haut de ses 5 ans, sait à peine lire. Cependant, il aime beaucoup les livres qu’il subtilise à ses parents ou à sa sœur qui n’apprécie pas toujours mais qui lui pardonne en quelques secondes. Cet enfant au sourire ravageur sait charmer son entourage.
Un peu de calme devient nécessaire, après une journée à courir et jouer avec toute l’énergie de son âge. Maintenant, Willy s’assoit. Au loin, il aperçoit les gratte ciels de la ville. Il ouvre le livre dérobé à Violetta et le feuillette puis s’arrête dans un grand éclat de rire. Il se met à rire de plus en plus fort, heureux de son larcin, mais pas seulement. Puis, Willy s’interrompt et libère soudain son imagination. Il rêve qu’il discute avec Mannix, son copain à qui il affirme avec force que Mélinda, sa très jolie maman, qu’il adore est commissaire de police. Il lui dit qu’elle possède deux révolvers pour traquer les chauffards et les bandits dans la ville et dans toute la région. Il prétend aussi, qu’aucun malfaiteur ne sait résister à la force de celle-ci.

Chroniques terriennes
Le papa de Willy

Puis, Willy, dans sa poussée délirante, raconte encore à Mannix, que Piotr, son père est un géant, si…si…un GEANT ! Il lui soutient mordicus que son père marche sur les toits de la ville, d’immeuble en immeuble, pour sauver les enfants imprudents, souvent trop aventureux. Et toutes les personnes en danger. Il lui raconte qu’il a même sauvé de la noyade son cousin Ilya, âgé de 4 ans, tombé dans les eaux profondes de la mer.
Mais jamais, il ne lui parle de sa sœur…Peut-être une autre fois, qui sait ?

La chronique terrienne de janvier s’achève…Willy reprend ses activités d’enfant qui aime jouer et faire des blagues.
Posted in 01- Public and tagged .

One Comment

  1. Ben la vache, ils en ont beaucoup comme ça de maman dans la police et c’est quoi son 06 ?
    Ou 07 sait on…
    Je connaissais ‘Il faut sauver Willy” mais pas du tout celle du môme dont tu nous narres l’histoire et qui, au regard de ses parents, doit être né lutin ou farfadet…
    Un début de chroniques 2023 tout en fraicheur, merci de nous rajeunir le temps d’un épisode.
    Et maintenant, je vais faire gaffe ou je stationne ma BM !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.