Maroc éternel

Avec ses récentes « Chroniques Terriennes », Yvelise nous a envoyé au Maghreb, restons-y…

Pour ceux qui ont du bleu à l’âme, couleur indigo ainsi que du soleil dans les yeux, les jardins de Majorelle, un endroit hors du temps et qui ne manque pas… de piquants !

De la très haute couture ou le vert du végétal se marie inextricablement avec le jaune orange et le cobalt du bâti de la villa Bousafsaf. Dans ces lieux reposent les cendres d’Yves Saint Laurent.

Autres endroits emblématiques, le palais de la Bahia,

la Koutoubia,

la vallée de l’Ourika,

Essaouira.

Un complément à l’exposition PPF organisée Par Yvelise, Michel puis Marc sur les jardins du monde et que nous remercions chaleureusement pour avoir sollicité notre participation à cette manifestation collective.

Les remparts de la Médina

Bien au-delà des jardins, un Maroc aux mille facettes, aux mille senteurs avec une infinie variété de couleurs où domine l’ocre du désert et de la terre brûlée par le soleil d’Afrique.

Nous terminerons ce bref périple ensemble avec ce proverbe marocain de bon aloi :

Posted in 01- Public, Reportage and tagged , , , .

3 Comments

  1. Quel bel album qui me remémore ce dernier voyage au Maroc en 2023. Les couleurs, les ambiances différentes le jour et la nuit, selon les lieux dans la ville de Marrakech. Le désert à quelques kilomètres de là, où rien ne pousse à part quelques herbes rases isolées, où le moindre vent soulève un nuage de poussière. Merci pour ce doux rappel !

    La chute de l’article a déclenché mon hilarité ! Une très belle leçon de vie !

  2. Encore de très belles photos avec ce sujet plein de belles couleurs.
    Et aussi une jolie conclusion avec ce vrai proverbe marocain.
    Merci Philippe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.